bélisle_marie 

{ tout ça ne fait pas un poème }

Il faut imaginer Sisyphe heureux.

Albert Camus

Ne pas écrire de poème. Inventer des protocoles absurdes. Ne pas expliquer pourquoi on invente des protocoles absurdes. Faire comme si la vie était un vaste recueil de protocoles. Absurdes.

Constater que les poèmes sont généralement moins absurdes que les protocoles, qu’il y a quatre fois le mot protocole dans ce protocole (six maintenant) et quatre fois le mot absurde (cinq maintenant) et que tout ça ne fait pas un poème. Recommencer autant de fois que nécessaire pour ne pas écrire de poème.

01

S’installer bien confortablement dans un endroit calme, en posture d’écriture. Activer le chronomètre de votre téléphone portable et transcrire sous forme d’onomatopée le premier bruit entendu (ou remarqué, sachant que l’on n’entend que ce qu’on veut bien entendre). Attendre deux minutes et noter le bruit qui surgit au top, en prenant soin de laisser entre les deux notations un espace vierge valant 120 secondes, en fonction de votre vitesse d’écriture et de la taille de votre graphie ou de la police utilisée. Dans le blanc ainsi délimité, tenter d’écrire quelque(s) silence(s).

Constater que le silence ne s’écrit pas et que tout ça ne fait pas un poème. Recommencer dans un endroit moins calme.