tabula rasa 037

Une semaine a passé dessinant son oubli. Les regards et les doutes ont sombré, et les vagues et les sables se sont tus. Il reste leur couleur transposée dans la ville comme une douleur rare apaisée par l’absence ou par l’idée d’une île. Il nous faudra chercher la musique incertaine de l’image.

Next Post

Previous Post

© 2017 bélisle marie