tabula rasa 045

Les semaines accumulent les pages. Le hasard des désordres confond les transparences et confronte les siècles à l’heure ralentie. Un pronom se révèle comme un point cardinal réveillerait Florence et ses fleurs et ses fruits. L’image ne distingue pas le vrai du faux.

Next Post

© 2017 bélisle marie