tabula rasa 027

À l’heure du déjeuner, la formule s’affiche. Nulle magie pourtant ne peut superposer aux mouvements d’un passant l’immobilité définitive de quelque fantôme. Le souvenir, ici, est un poison sans antidote. L’image ne devine pas où le trésor se cache.

Next Post

Previous Post

© 2017 bélisle marie