tabula rasa 022

Le soir tombe trop tôt pour garder aux objets leur couleur. Les mouvements de la ville pourtant s’obstinent et répandent leurs bruits de servitude. Les flammes qui s’allument et le vin blanc qui coule ne sont qu’une illusion du repos. L’image fait le décompte des heures ouvrables.

Next Post

Previous Post

© 2017 bélisle marie