fabricatio 001

L’explication, voire la démonstration, est désormais indissociable du projet d’écriture : elle en est une part constituante, préalable ou déduite, tour à tour. Lorsque qu’elle est écrite a posteriori, elle est la démonstration de l’énonciation première (primitive ?) ; écrite a priori, elle en expose la finalité ou la manière projetée. Donne-t-elle des clefs d’interprétation à la lectrice ? Brise-t-elle le cristal de la fiction ? Ou n’en est-elle qu’une autre forme, tissée dans le réel de l’acte d’écriture ?

Next Post

Previous Post

© 2017 bélisle marie